+33 7 62 64 77 95

Genevieve Dussouchet
Naturopathe

Réflexologie plantaire – Massages bien-être et vitalité

La naturopathe, une sorcière moderne ?


Publicité vintage pour de la poudre de sorcière

La sorcière était une femme puissante, c’est à dire une femme qui se connaît. En ce sens, la naturopathe est une sorcière.

La sorcière du XVème siècle était le plus souvent guérisseuse ou sage-femme. Elle utilisait les simples et les racines pour concocter des breuvages et décoctions qui soignait une population essentiellement rurale. La sorcière était une femme puissante, c’est à dire une femme qui se connaît et qui connaît le pouvoir de son environnement.

Mais limiter la naturopathie à cette vision folkloriste et mystique est une erreur. Il serait faux de réduire l’art de la naturopathie à une “médecine traditionnelle”. Aujourd’hui, en plus d’avoir vu confirmer des pratiques empiriques, elle colle aux découvertes scientifiques les plus récentes. J’en veux pour exemple l’importance démontrée depuis peu de l’intestin, siège de l’immunité ou la découverte de l’épigénétique qui nous dit que l’expression de nos gênes n’est pas irréversible mais dépend de notre environnement.

La naturopathie continue donc, de façon éclairée et inclusive, de rechercher la cause de nos maladies là où l’allopathie (la médecine conventionnelle) va traiter les symptômes. Le naturopathe vise la santé quand le docteur traque la maladie. Votre médecin traitant et la sorcière ne sont plus opposés : ces deux approches de la santé ne sont pas antagonistes mais complémentaires !